Thérapie à l’ozone intraveineuse (Systemique)

La thérapie à l’ozone intraveineuse ou l’auto-hémothérapie est un traitement qui consiste à soigner l’organisme avec son propre sang. ll suffit de prélever quelques millilitres de sang et de le réinjecter par voie musculaire ou veineuse, en fonction de la gravité du problème. L’auto-hémothérapie à l’ozone – qu’elle soit mineure ou majeure – offre au corps de puissantes propriétés curatives et anti-inflammatoires. Par cette méthode, le sang est enrichi par l’ajout d’ozone qui augmente encore la croissance cellulaire, stimule la formation de nouveaux tissus sains, renforce également le système immunitaire et améliore l’état de santé général.

  • Le prélèvement d’une petite cantine de sang (environ 200 ml) et son introduction dans un récipient stérile contenant un anticoagulant constitue la méthode traditionnelle et la plus courante d’administration d’ozone systémique. Ensuite, le mélange oxygène-ozone est rajouté au récipient sous vide, et réinjecté dans la circulation sanguine. C’est ce qu’on appelle La Grande Auto-Hémothérapie GAHT. Elle est pratiquée quotidiennement pendant 20 séances pour guérir de multiples affections.
  • La Petite Auto-Hémothérapie PAHT est une procédure rapide qui implique l’extraction du sang par ponction veineuse, en le mélangeant avec de l’ozone dans une seringue, et en injectant la mixture dans les muscles fessiers. Cette thérapie est administrée 1 à 3 fois par semaine, en fonction de l’état de santé du patient.
  • Les patients présentant un déficit en immunoglobuline A ont constaté que la thérapie systémique à l’ozone était bénéfique. Compte tenu des capacités immunomodulatrices et régulatrices de l’ozone dans les maladies infectieuses et inflammatoires, cette forme de traitement, qui utilise des insufflations rectales et vaginales pour générer des antioxydants, est une approche viable, sûre et moins invasive pour traiter l’insuffisance d’IgA.
PRENEZ RENDEZ- VOUS

Pour connaître la bonne thérapie et la compatibilité, prenez un premier rendez-vous.

Les bienfaits de l’ozonothérapie par voie intraveineuse sur l’organisme:

  • Activation du système immunitaire;
  • Rôle de détoxification;
  • Traitement adjuvant dans les allergies, l’acné et la furonculose;
  • Réduit le développement et l’agressivité des cellules cancéreuses;
  • Favorise la destruction des capsules et des membranes bactériennes;
  • Stimule la production de citrulline, de nitrite et de nitrate par les globules blancs, qui produisent également des peroxydes, favorisant ainsi la destruction des tumeurs;
  • Permet au corps de s’auto régénérer;
  • Repousse au maximum la survenue des maladies neurodégénératives;
  • Diminue les complications du diabète;
  • Traitement complémentaire dans les maladies pulmonaires chroniques telles que l’asthme et la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO);
  • L’angiopathie diabétique, la rétinopathie et les maladies circulatoires bénéficient toutes d’une amélioration de la circulation sanguine et de l’apport d’oxygène aux tissus ischémiques;
  • Un allié contre les maladies aiguës et chroniques, telles que l’hépatite B et C, ou la maladie de Lyme;
  • Contribue au soulagement de la douleur.

Contre-indications

L’utilisation de l’ozone par voie intraveineuse n’est pas recommandée pour les personnes qui ont:

  • un déficit en déshydrogénase (favisme, anémie hémolytique aiguë)
  • la hyperthyroïdie toxique (Graves-Basedow)

« L’application médicale de l’ozone est établie et prouvée comme méthode médicale complémentaire dans le traitement des inflammations chroniques ou des maladies associées à des conditions inflammatoires chroniques. » – Dr. Renate Viebahn-Hänsler